Petite échelle de dureté d'après Mohs. 
Des petits morceaux de pierres, dans les duretés de 1 à 9, avec un carreau de porcelaine (couleur trait)
Le tout dans une cassette en bois avec charnières
Dimension : 180x100x35 mm

 

La dureté correspond à la résistance à la rayure d’un corps par un autre. Des deux corps, le plus dur raye l'autre. Si vous essayez par exemple de rayer des minéraux avec le pointe d’un couteau, vous constaterez que la pointe rentre facilement dans certains, difficilement dans d’autres voire pas du tout pour les plus durs
Le test de dureté par rayures comparatives est « inventé » par Frédéric Mohs (1773-1839), et définit la dureté d’un minéral par la résistance qu’il oppose au «trait» pratiqué.
Mohs a choisi dix échantillons de minéraux comme spécimens de comparaison pour donner le degré de dureté dans lequel le suivant est toujours plus dur que le précédent :
1. Talk, 2, Plâtre, 3. Calcite, 4. Fluorite, 5. Apatite, 6. Feldspath, 7 Quartz, 8. Topaze, 9, Corindon, 10, Diamant.

Ils forment une série progressive où chacun des minéraux raye le précédent, mais est rayé par le suivant. Certaines pierres ont une dureté variable selon la direction ou s’exerce la pression. Il faut donc pratiquer le test de dureté dans plusieurs directions.

Vous pouvez ainsi facilement déterminer la dureté d'un minéral
- Les minéraux d’une même dureté ne se rayent pas ou difficilement
- Un minéral plus dur raye toujours un minéral plus tendre
- Les minéraux jusqu’à une dureté 2 peuvent facilement être égratignés à l'ongle.
-  L’apatite peut être rayé par du verre (5)
- Les minéraux, avec une dureté inférieure à 6 peuvent être rayés avec un couteau


La dureté dépend également de la structure interne des cristaux, ce qui rend une détermination précise difficile. Il a été constaté que la dureté d’une pierre dépend également de la disposition géométrique des éléments qui la composent. Les différentes faces d'un cristal peuvent donc ne pas avoir la même dureté.

La détermination précise et sûre de la dureté d’un minéral est souvent rendue difficile par le fait qu’il y ait une variation de la dureté selon la direction du cristal. Autrement dit il y a une différence de dureté selon ce que le test est effectué parallèlement ou perpendiculairement au cristal. Par exemple pour un cristal de cyanite, la dureté est de 4 ½ si elle est mesurée parallèlement à la hauteur du cristal et de 6 à 7 si elle est mesurée perpendiculairement.
De plus les différences de dureté entres les N° sont très inégales. La différence entre 3, 4 et 5 est très petite, alors qu’un diamant (10) est 140 fois plus dure qu’un Corindon (9).
Pour cette raison une échelle de Mohs étendue a été créé avec les minéraux suivants : 8 Quartz, 9. Topaze, 10 Grenat, 11 Zircon amalgamé 12 Corindon, 13 Carbure de Silicium, 14 Carbures de Bore, 15 Diamant.

Echelle de dureté

Echelle de dureté - Coffret en bois, petit modèle

En stock : 5

Disponibilité : En stock, livraison de 3 à 10 jours

73,00€ TTC

Gagnez 7 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande. Soit une réduction de 0,70€ sur votre prochaine commande.